PoliceNet Forums: Lecture - PoliceNet Forums

Jump to content

Page 1 of 1
  • You cannot start a new topic
  • You cannot reply to this topic

Lecture (recherche de livres traitant de la Police au sens large)

#1 User is offline   lionidas 

  • New Member
  • Pip
  • Group: Civilian Member
  • Posts: 2
  • Joined: 06-July 12

Posted 06 July 2012 - 12:35 PM

Bonjour,

En tant qu'aspirant inspecteur, je suis à la recherche d'un ou de plusieurs livres traitant de la Police au sens large. Je sais qu'il y a moyen de se procurer un fascicule gratuit dans les commissariats, mais j'aurais souhaité trouver un livre un peu plus complet. Cela existe-t-il ?

Merci d'avance de m'aider dans ma quête ;)
0

#2 User is offline   Gets! 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Group: Police Member
  • Posts: 1,331
  • Joined: 29-October 06

Posted 29 July 2012 - 11:17 PM

Tu veux quoi en particulier? un livre sur l'histoire de la police? ou bien des romans? sur les procédures?
0

#3 User is offline   Maïcool 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Group: Admin
  • Posts: 976
  • Joined: 11-September 04

Posted 30 July 2012 - 04:25 PM

Je recommande vivement "FLIC ou Chroniques de la police ordinaire" et "Police mon amour", le tome 2.

De Benedictes DESFORGES, existe dans la collection J'AI LU.



(et l'auteur est vachement sympa)
INP - Dispatch
"La police exerce un rôle répressif : il entre dans ses attributions d'intervenir trop tard, quand le mal est fait, que le juste est déchu et le crime consommé." Guy-rené PLOUR
0

#4 User is offline   Gets! 

  • Advanced Member
  • PipPipPip
  • Group: Police Member
  • Posts: 1,331
  • Joined: 29-October 06

Posted 01 August 2012 - 11:50 PM

Excellents livres, je les recommande également!


[BENEDICTES DESFORGES - FLIC]



Les gens ont toujours bien aimé les histoires de flics. Mais les gens n'aiment pas les flics...
Le portrait-robot du flic culturellement conforme, c'est l'emmerdeur institutionnel, le tortionnaire latent, le sous-prolétaire cogneur de la fonction publique. Pluriel de caricatures. C'est dire si la fiction ne colle pas à la réalité. Problème de casting et de mise en scène probablement. Il manque quelqu'un au générique. Le héros standard est toujours un policier galonné travaillant en tenue civile, et le scénario décline à l'infini les mêmes aléas des enquêtes policières. Mais le flic de base - comme on dit - est exclu de ces représentations, et si toutefois il doit apparaître, ce sera dans le rôle d'un larbin, sous les traits d'un abruti bedonnant cérébralement limité. La fiction est une vitrine ingrate où le flic en uniforme n'est qu'un figurant.
La réalité est tellement autre...
Il fait le sale boulot, c'est vrai. Le flic a les mains sales de la crasse sociale, c'est sûr. Il n'a pas de nom, mais un matricule. Affirmatif. Mais quand ça ne va pas, c'est lui qu'on appelle.
Alors à toutes ces histoires de flics, j'ai toujours préféré celles des flics, de mes collègues, et celles que j'ai vécues. De toutes petites histoires de rien du tout, du quotidien, du banal, de l'anonyme, sans début et sans fin, sans lumière. Mais c'est ce monde-là que j'avais choisi et dont j'aimais le souffle. J'avais tiré, sans savoir à quel point elle me ferait grandir, la carte de la chance d'entrer dans les coulisses de la société et d'approcher ce dont les regards se détournent. Le privilège de vivre et partager l'intimité de la rue.

0

Share this topic:


Page 1 of 1
  • You cannot start a new topic
  • You cannot reply to this topic

1 User(s) are reading this topic
0 members, 1 guests, 0 anonymous users