PoliceNet Forums: Moments difficiles - PoliceNet Forums

Jump to content

Page 1 of 1
  • You cannot start a new topic
  • You cannot reply to this topic

Moments difficiles

#1 User is offline   simplecitoyen 

  • New Member
  • Pip
  • Group: Civilian Member
  • Posts: 2
  • Joined: 01-August 18

Posted 01 August 2018 - 02:57 PM

Bonjour,
J'écris ce post car à ce jour, je suis presque désemparé, voire déconcerté par la difficulté de pouvoir être protégé.

Je m'explique :
Ma femme et son ex ont eu deux enfants. A présent, elle est avec moi, donc hébergement égalitaire de fait au départ.
A chaque échange c'était insulte et menaces envers même ma femme. Aucun témoin à part les enfants :(
On a donc décider de faire fixer cela en justice.
L'ex a très mal pris. Lors d'un échange il nous a menace d'un pavé de rue.
N'étant pas bagarreur nous avons réussi à nous échapper. Sur conseil du 101 nous sommes allé le lundi avec l'intention de porter plainte. Il avait été avant nous avec une version totalement folle. Le policier qui nous a reçu ne voulait pas prendre la plainte. Il estimait que ce sont de petites querelles d'ex... Notre avocat a insisté pour qu'il réalise une fiche informatique. Ce qu'il a quand même réalisé 1 mois plus tard après trois appels téléphoniques.
Les échanges se passent toujours avec les insultes mais nous nous sommes résigné, les enfants aussi. Comme il n'y a pas de témoins autres que moi ou les enfants.

Jusqu'au jour où mes beaux-parents récupéraient les enfants. L'ex non content de l'heure est purement et simplement rentré chez eux. Passé le portail de la propriété, pénétré par l'entrée de derrière, hurler sur ma belle-mère et les enfants pour les emporter. En criant en partant je me fou du jugement c'est une heure plus tard tu viendras les récupérer chez moi.

Ma belle-mère apeurée a souhaité porter plainte pour violation de domicile. réponse du policier : ce n'est pas faisable, il n'est pas rester...
Je me demandais si c'est normal qu'on ne puisse porter plainte contre quelqu'un? Menaces verbales, physiques, insultes, violation de domicile?
Il n'est jamais inquiété. Du coup, continue ses menaces, ses insultes encore plus virulentes vu qu'il sait pour la police.
La seule qui a tenté de lui remonter un peu les bretelles c'est la juge qui a d'ailleurs placer un paragraphe à son intention dans le jugement.
D'avance je vous remercie de m'indiquer ce que nous pouvons encore faire.
0

#2 User is offline   simplecitoyen 

  • New Member
  • Pip
  • Group: Civilian Member
  • Posts: 2
  • Joined: 01-August 18

Posted 06 August 2018 - 01:02 PM

Pour suivi, bien effectivement après recherches et demandes ailleurs:

Ma belle-mère a donc été dans un commissariat d'un ville voisine, où effectivement, on lui a répondu que malheureusement ça devenait monnaie courante que les plaintes ne soient plus "acceptées". Ils font au mieux des notes informatives qui ne mènent à rien.

L'agent sur place a bien pris sa plainte et à même relevé que pourtant c'était un fait grave. D'ailleurs deux infractions : violation de domicile et différent familial.
Dommage que nous ne savions pas cela avant. Nous aurions déjà pu avoir d'autres éléments.

Alors si vous avez le cas, n'hésitez pas à aller ailleurs.
0

Share this topic:


Page 1 of 1
  • You cannot start a new topic
  • You cannot reply to this topic

1 User(s) are reading this topic
0 members, 1 guests, 0 anonymous users